IMA Villiers-le-Bel

Après la 3ème, Julie s’oriente vers un lycée général, n’ayant pas d’idée précise du métier qu’elle souhaitait exercer. Finalement, elle se ré-oriente après la classe de Première car elle se rend compte qu’un métier manuel lui conviendrait davantage : « Je m’ennuyais en classe, je voulais que cela bouge ! ».

Elle commence par passer un CAP Restaurant à l’IMA Villiers-le-Bel, formation qui lui apporte le dynamisme qu’elle recherchait : « Dans le service en salle, j’aimais particulièrement le contact avec la clientèle mais à force de côtoyer les cuisiniers, j’ai été de plus en plus attirée par ce métier ». Résultat après avoir obtenu son CAP, elle entame un bac professionnel Cuisine, en alternance à l’IMA Villiers-le-Bel et au restaurant « Le Plein Air » à Arnouville.

Une voie dans laquelle elle s’épanouit complètement : « Je me sens de plus en plus passionnée. Plus j’avance, plus je voie des portes s’ouvrir ». Quand on lui parle de certains aspects plus difficiles du métier de cuisinier, la jeune fille répond avec le sourire : « C’est un métier dur c’est vrai mais aucun métier n’est facile. Il faut avoir l’envie, la passion et la patience. Si on n’y va pas de tout cœur, ça ne sert à rien ! ».

Des rêves plein la tête, Julie envisage notamment de partir à l’étranger : « J’ai envie de voyager et la cuisine touche tout le monde, quel que soit le pays » explique-t-elle pleine d’enthousiasme. « Je veux transporter le savoir-faire gastronomique français à l’étranger ! ». Une future ambassadrice de la cuisine française débordante d’énergie !